Salle polyvalente JM Pfeffer à Richwiller

Des habitants de Richwiller, soucieux du changement climatique, nous ont fait rencontrer M. Hagenbach, maire de Richwiller et son équipe technique. Après une réunion pour faire connaissance et une visite de la ville à la recherche de bâtiments susceptibles de pouvoir recevoir des panneaux photovoltaïques, c’est la salle polyvalente J.Marie Pfeffer, située rue de la Forêt, qui a fait consensus au conseil municipal pour un projet de réalisation citoyenne confié à Energies Partagées en Alsace.

Le budget prévisionnel est de 90 000 € avec une participation citoyenne de 40 000 €, vivement encouragée par la municipalité, qui participera elle-même à hauteur de 20.000 €.

Le toit exploitable a une surface de 550 m2 et peut recevoir une centrale de 100 kWc. Avec une production estimée à 110 MWh/an, ce seront 34 t de CO2 économisées, équivalant à la consommation annuelle en électricité de 56 personnes.

Nous avons déjà signé le contrat d’Autorisation d’Occupation Temporaire (AOT) avec la Mairie. Le permis de construire, la promesse de la subvention de la région et l’accord d’Enedis pour le raccordement au réseau ont été donnés. Les travaux sont prévus en Juillet.


Une centrale sur l’église St. Léger à Koetzingue

La Commune de Koetzingue et la coopérative Energies Partagées en Alsace ont convenu d’installer 200 m² de panneaux photovoltaïques sur la toiture de l’église St Léger.

Fidèle à son statut et à ses valeurs, la coopérative Energies Partagées en Alsace souhaite s’appuyer sur la participation citoyenne locale et propose aux habitants d’investir dans cette nouvelle réalisation en achetant une ou plusieurs actions de la coopérative.

Le coût de réalisation de la centrale est de 42 000 €, coût financé :

par une subvention de la Région Grand Est de 14 400€

par les participations citoyennes de personnes morales ou physiques à hauteur de 7 000 €

Le reliquat sera couvert par un emprunt bancaire.


La centrale photovoltaïque à Muespach (Projet abandonné)

La ferme la Fruitière à Muespach (68), en agriculture biologique, est située dans le Sundgau à 18 km au sud-est d’Altkirch. En 2007, Fred et Frédérique Schwab ont fondé « Pom d’Api Pom d’Amap », Amap bien connue dans le Sundgau et au-delà. Le toit de leur hangar peut recevoir une centrale photovoltaïque citoyenne de 36 kWc.
Nous avons fait l’étude de la charpente et reçu l’accord de principe sur la subvention de la région. Nous avons réceptionné tardivement le devis d’Enedis pour le branchement au réseau qui s’élève à 62 000 €. Cela représentant 1,5 fois le prix de la centrale, nous sommes contraints de renoncer au projet.

Malheureusement, ce n’est pas le seul projet à ne pas se faire dû au prix prohibitif pratiqué par Enedis. Une centrale de la même taille sur la salle polyvalente du Haut-Soultzbach connaît le même sort.